L’affaire DraftKings et l’aventure des NFT

DraftKings, un leader dans les paris sportifs en ligne, se retrouve en plein cœur d’une tempête juridique. La cause ? Une action collective questionnant la nature de ses NFT. Un récent jugement d’un tribunal de district américain du Massachusetts a refusé de rejeter cette action, permettant ainsi à l’affaire d’aller de l’avant.

Les enjeux des NFT DraftKings

Les plaignants, acheteurs de NFT de DraftKings, affirment que ces cartes numériques doivent être considérées comme des valeurs mobilières. Ils basent leur argument sur le test Howey, un critère juridique déterminant ce qui constitue une valeur mobilière aux États-Unis. Selon eux, les NFT de DraftKings sont des contrats d’investissement, acquis dans l’espoir de réaliser des bénéfices, principalement grâce aux efforts de DraftKings.


Le Test Howey et les cartes numériques

Le tribunal a jugé que les cartes numériques de DraftKings correspondaient aux critères du test Howey. Ce test stipule qu’un contrat d’investissement existe lorsqu’il y a un investissement d’argent dans une entreprise commune avec une attente raisonnable de profits dérivés des efforts d’autrui. En appliquant ce test, le tribunal a estimé que les cartes numériques de DraftKings sont bien des valeurs mobilières.

Le test Howey est un critère juridique utilisé aux États-Unis pour déterminer si une transaction constitue un « contrat d’investissement » et, par conséquent, une valeur mobilière qui doit être enregistrée auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). Ce test provient d’une décision de la Cour suprême des États-Unis en 1946 dans l’affaire SEC v. W.J. Howey Co.

Les quatre critères du test Howey

Pour qu’une transaction soit considérée comme un contrat d’investissement selon le test Howey, elle doit remplir les quatre critères suivants :

- Advertisement -

1. investissement d’argent

Il doit y avoir un investissement d’argent de la part des participants. Cet investissement peut prendre différentes formes, mais il implique généralement une contribution financière.

2. Entreprise commune

Les fonds investis doivent être placés dans une entreprise commune. Cela signifie que les investisseurs mettent leurs ressources en commun dans une entreprise ou un projet où leurs fortunes sont liées.

3. Expectative de profits

Les investisseurs doivent s’attendre à réaliser des profits. Ces profits ne se limitent pas aux gains financiers directs mais incluent également toute forme de retour sur investissement.

4. Profits dépendants des efforts d’autrui

Les profits attendus doivent principalement provenir des efforts de promoteurs ou de tiers. En d’autres termes, les investisseurs ne jouent pas un rôle actif dans la gestion de l’entreprise, et leurs profits dépendent des efforts et du travail des autres.


Application du test Howey

Le test Howey est appliqué par les tribunaux et la SEC pour évaluer si diverses transactions ou produits financiers doivent être réglementés comme des valeurs mobilières. Cela inclut, par exemple, les offres initiales de monnaie (ICO) et les jetons numériques, y compris les NFT. En fonction des résultats du test, les entreprises peuvent être tenues de respecter des réglementations spécifiques et de fournir des informations transparentes aux investisseurs.

Répercussions juridiques et règlementaires

Cette affaire pourrait avoir des implications majeures pour l’ensemble du secteur des actifs numériques. Les NFT brouillent les frontières entre objets de collection et actifs d’investissement, et cette décision pourrait redéfinir leur statut juridique. DraftKings soutient que ses NFT sont intégrés au gameplay, mais les plaignants voient en eux un outil d’investissement.

L’impact sur le marché des actifs numériques

L’issue de ce litige pourrait remodeler le paysage réglementaire des actifs numériques. Alors que les régulateurs et les tribunaux scrutent de plus près les NFT, cette affaire DraftKings sert de précédent pour d’autres entreprises naviguant dans ce domaine complexe.

Lire aussi : La Française des Jeux se lance dans les NFT

Les entreprises devront peut-être réévaluer leurs offres de NFT pour se conformer à de nouvelles réglementations plus strictes.

L’affaire NFT de DraftKings illustre les défis croissants dans le secteur des actifs numériques

À mesure que cette affaire progresse, elle pourrait définir de nouvelles normes pour la régulation des NFT et influencer l’avenir du marché des actifs numériques. Les entreprises devront rester vigilantes et s’adapter à ce paysage juridique en constante évolution.

Partager cet article

Get yourself a gift card for BTC & other crypto

Articles connexes

Un Alien Punk vendu pour 16 millions de dollars chez les CryptoPunks

Une vente historique vient de secouer l'univers des CryptoPunks...

Yamakoshi réinvente son avenir avec des NFT au service de la communauté

Au cœur des montagnes de Niigata, Yamakoshi, un village...

Les passeports numériques de produits (DPP) et leurs impacts sur les NFTs

Les Passeports Numériques de Produits (DPP) ouvrent de nouvelles...

À la conquête des possibilités infinies dans l’ère numérique avec les NFT

Les NFT façonnent une nouvelle ère de propriété numérique....
- Ad -spot_img