La place des livres dans le monde des NFT

Hé oui! Les livres NFT occupent aussi une place privilégiée dans la cryptographie.

Le Token non fongible a connu une hausse d’activité majeure depuis 2021. En effet, c’est un type de jeton qui sert d’actif numérique à ses utilisateurs. Il est temps de faire le tour de ce nouveau type de cryptomonnaie.

Petit rappel: Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un NFT ou Token non fongible est un jeton cryptographique unique en son genre. En outre, il ne peut pas être échangé ou remplacé par un autre.

Si les créateurs de tout genre raffolent de ce jeton, c’est qu’il sert principalement de preuve aux actifs numériques comme les œuvres d’art ou les livres en NFT.

Le NFT : le nouveau gagne-pain des auteurs

Avec la pandémie, le développement des enchères et des ventes de NFT sur les œuvres littéraires se sont accrus.

- Advertisement -

Si les planches des dessinateurs célèbres sont évaluées à presque un million de dollars, les œuvres des auteurs moins populaires se vendent aussi très bien en NFT. C’est le cas du romancier Blake Butler qui a vendu son livre pour environ 7 500 dollars. Un prix supérieur à ce qu’il aurait reçu de la vente de ses livres en papier.

Pour les auteurs français, ils sont un peu plus réticents, mais il y a quand même quelques auteurs qui mettent en vente leurs œuvres en NFT. Pour l’auteur de thrillers de chez Fayard et Bragelonne, c’est une très belle promesse de vente. En effet, il a vendu son blog sous la forme d’un long fichier PDF avec des textes et des images pour le prix de 150 €.

Cette vente conclue l’a convaincu ensuite de mettre en vente pour cette fois un roman inédit et jamais publié intitulé Silencieux. Pour cet auteur, vendre des romans en NFT est un moyen de raréfier, de limiter la publication de ses écrits. Il a aussi dit que c’est un nouveau type de rémunération pour les auteurs. À noter que le roman s’est vendu à pas moins de 2 000 €.

NFT : un marché instable pour les livres ?

C’est une grande question pour tous les éditeurs. Laurent Gayard est convaincu qu’il est bien possible de faire un pas de plus dans le marché numérique. Cet éditeur dit que coordonner la sortie de livre papier, numérique, et série limitée de livres en NFT serait une très belle initiative.

Mais ce n’est pas le cas pour Éric Marbeau. Pour lui, le NFT reste plutôt destiné à un marché spéculatif ou un marché boursier. Il n’y a donc pas de place pour ce jeton cryptographique dans le domaine de l’édition.

Pour Vincent Piccolo, les livres en NFT représenteraient un système de prêt interpersonnel de livres numériques. La vente de livres en NFT serait un système de protection de plus pour les manuscrits envoyés aux maisons d’édition.

Mais toutes ces maisons d’édition sont d’accord pour dire que la mise en place des livres en NFT dans le domaine de la littérature n’est pas pour un avenir proche. Ce domaine n’est pas le premier à accourir dans les avancées technologiques. De plus, cette technologie supprime l’intervention des intermédiaires et même le travail de certains libraires, ce qui est un vrai inconvénient.

Partager cet article

Get yourself a gift card for BTC & other crypto

Articles connexes

Religion : Pourquoi le Vatican va se mettre aux NFT ?

Le 2 mai, l'État du Vatican a surpris le...

Logiciel générateur de NFT : Comment ça marche ?

Il faut savoir qu'un logiciel générateur de NFT, basé...

Bataille judiciaire autour de la vente d’un NFT de Tupac

Dernièrement, la pochette du dernier album de Tupac ainsi...

Acheter un terrain dans le métaverse sous forme de NFT.

Pourrait-on acheter de nos jours un terrain dans le...
- Ad -spot_img