Religion : Pourquoi le Vatican va se mettre aux NFT ?

Le 2 mai, l’État du Vatican a surpris le monde entier en annonçant que la cité Pontificale allait se lancer dans une nouvelle et grande expérience avec les NFT. Ce grand projet consiste à ouvrir une galerie d’art de jetons non fongibles. Le programme est une collaboration entre la société Sensorium et l’organisation Humanity 2.0 dirigée par le Vatican. Mais quelles sont les raisons pour lesquelles le Vatican a décidé de se plonger dans un tel ouvrage, rapprochant le siège de l’Église catholique romaine du métavers ? Dans cet article, nous allons parler de la NFT au Vatican.

Ces décisions découlent de ses nombreuses collections d’art


La Cité du Vatican, la ville-État située au cœur de Rome, est l’un des lieux les plus visités au monde. En effet, elle attire chaque année près de 5 millions de touristes et de pèlerins. Cela s’explique clairement par le fait qu’elle abrite, à l’intérieur de ses hauts murs, de nombreux sites touristiques à l’architecture soignée et emblématique, telle que la place Saint-Pierre, la basilique Saint-Pierre, la chapelle Sixtine et de nombreux autres monuments à l’histoire fascinante.

Mais les lieux patrimoniaux ne sont pas la seule raison pour laquelle le Vatican suscite l’intérêt d’un si grand nombre de personnes chaque année. C’est aussi parce qu’il regorge de musées abritant de belles et magnifiques œuvres. Parmi ces chefs-d’œuvre, on trouve:

  • des objets religieux,
  • divers objets ayant appartenu aux communautés indigènes d’Amérique du Nord,
  • des trésors d’Égypte et de la Rome antique,
  • un grand nombre de pièces peintes à la main,
  • et bien plus encore.


Cette grande richesse en monuments immobiliers historiques et en collections d’art fait du Vatican un lieu incontournable. D’ailleurs, c’est aussi la raison pour laquelle cette Etat situé au cœur de Rome a annoncé le lancement d’une galerie virtuelle NFT. En prenant une telle décision, le Vatican a pour objectif de démocratiser ses pièces historiques. Notamment, afin de permettre à tout le monde de découvrir les nombreuses œuvres d’art. Manuscrits et objets d’art conçus par différents artistes célèbres comme:

      • Raphaël,
      • Michel-Ange,
      • Wassily,
      • Léonard de Vinci,
      • Kandinsky,
      • Vincent Van Gogh.

Au total, le nombre d’œuvres conservées au musée du Vatican représenterait plus de 70 000 pièces.

Le Vatican prévoit d’exposer ces créations aux personnes utilisant des NFT.

- Advertisement -

Si vous envisagez d’acheter l’une de ces œuvres, nous vous conseillons toutefois de ne pas y penser. Le président d’Humanité 2.0 a assuré le public que la galerie ne se destiner pas à un usage commercial. De ce fait, il n’y aura aucune vente de NFT. Au contraire, ils seront uniquement mis à disposition à titre de visualisation.

NFT au Vatican, un projet pour démocratiser l’art

Le Vatican est un pays enclavé, complètement enserré dans la ville de Rome, la capitale de l’Italie. Ce pays est principalement réputé pour être le plus petit du monde et pour être la résidence du chef de l’Église catholique, qui est le Pape. Reconnus pour son importance historique de longue date et la myriade de magnifiques œuvres d’art qui ornent le pays, les responsables du Vatican prévoient de les convertir en NFT, faisant ainsi entrer leur histoire, leur art, leur tradition et leur culture dans le monde numérique.

Le projet du NFT au Vatican se déroule en collaboration avec Sensorium et Humanity 2.0. Sensorium est une société spécialisée dans le domaine de la réalité virtuelle, dont sa mission principale est de créer des expériences virtuelles immersives pour des artistes emblématiques. Humanity 2.0 est une organisation à but non lucratif affiliée au Vatican qui identifie les obstacles à l’épanouissement humain et facilite les projets de collaboration entre les acteurs traditionnels pour trouver des solutions innovantes pour un avenir meilleur.

L’entreprise technologique mondiale Sensorium développe des plateformes Metaverse en mettant l’accent sur des expériences immersives de haute qualité. Les spectacles virtuels ultraréalistes, réalisés par des artistes de premier plan. Notons par exemple, David Guetta, Armin van Buuren, Steve Aoki, etc.

Dans un communiqué de presse, le père Philip Larrey, à la fois directeur d’Humanité 2.0 et auteur de plusieurs ouvrages sur l’implication éthique de l’intelligence artificielle, a expliqué l’objectif de cette exposition. Il s’agit de faire en sorte que l’art soit facilement disponible à travers le monde. Il a également évoqué que l’organisation qu’il dirige est impatiente de travailler avec la société Sensorium pour mettre en place des solutions pour démocratiser leurs nombreux arts, en les rendant plus accessibles au monde entier. Et ce, quelles que soient leurs limites socio-économiques et géographiques.

Un plan pour développer la première galerie d’art sur le VR, en utilisant une NFT

En travaillant conjointement avec Sensorium, qui est l’un des principaux développeurs de métaverse, Humanity 2.0 et l’ensemble du Vatican prévoient de développer la toute première galerie VR et NFT présentant des œuvres d’art, des contenus et des initiatives universitaires présents dans la ville. L’art du XVIe siècle que renferme le Vatican pourra ainsi être admiré par tous, quel que soit l’endroit où l’on vit. Et ce, grâce à la technologie blockchain et au potentiel de la réalité virtuelle.

Cette expérience passionnante et sans frontières cherche à promouvoir la coopération et à encourager l’humanité à s’épanouir. Ce projet fera entrer le Vatican dans une nouvelle ère. Il permet à la technologie blockchain d’entrer en collision avec les chefs-d’œuvre de la Renaissance. En bref, la réalité virtuelle sera la porte d’entrée pour baliser l’accès à l’art.

Les musées du Vatican figureront dans le métaverse


Si le grand souhait du Vatican est donc de rendre ses œuvres accessibles au plus grand nombre, la référence au NFT demeure pour l’instant peu claire. Pour rappel, un NFT est un titre de propriété numérique, émanant d’une blockchain tout en étant associé à un actif numérique. Tout NFT est unique en son genre, donc, non reproductible. Les NFT sont employés dans le domaine artistique, le luxe et le sport.

La galerie d’art numérique conçue pour présenter des œuvres d’art du Vatican devrait être disponible plus tard dans l’année. Sa sortie est prévue dans le métavers Sensorium, sous le nom de Galaxy. Cette galerie sera accessible via un casque de réalité virtuelle pour une immersion complète. Elle sera également accessible avec un ordinateur, et même via une application sur smartphone grâce à la réalité augmentée.

Partager cet article

Get yourself a gift card for BTC & other crypto

Articles connexes

Les premiers 3 NFT mis en vente par l’Agence France Presse) AFP

La vente aux enchères exceptionnelle de 3 NFT par...

Achat / Revente de NFT : comment faire?

Vous souhaitez investir dans les NFT afin de générer...

Vaut-il mieux investir dans la crypto ou dans les NFT ?

A ce jour, qui peut affirmer qu’investir dans la...

Tout savoir sur Azuki, cette collection NFT manga

Comment une collection NFT manga comme Azuki peut devenir...
- Ad -spot_img