Engouement autour de la collection de NFT de Nike

Sortie officiellement le 06 mai 2022, la nouvelle collection de NFT de Nike suscite déjà un grand engouement.

Quelques heures après leur lancement, certaines paires de sneakers numériques « CryptoKicks » s’échangent déjà à 8 500 dollars en moyenne sur OpenSea.

Parlons en détail de ces baskets en version numérique. Qu’ont-ils de spécial pour susciter autant l’intérêt ?

Des NFT issus d’une collaboration entre Nike et RTFKT

Les NFT sont actuellement très populaires dans de nombreux domaines à l’instar de la mode, des jeux vidéo et de l’art. Nike profite de cette aubaine pour réaliser son projet d’investir dans le métavers.

La célèbre marque vient de lancer officiellement ce vendredi 06 mai 2022 ses « CryptoKicks ». Il s’agit d’une nouvelle collection de sneakers numériques que l’on peut porter dans le métavers.

- Advertisement -

Ce lancement de produit marque l’aboutissement d’un projet audacieux réalisé en collaboration avec RTFKT, un studio de création et de conception de mode digital racheté par Nike en 2021.

Cette nouvelle collection est spéciale puisque chaque paire de baskets est associée à un NFT, autrement dit un jeton numérique certifié que l’on peut tracer sur la blockchain.

Prônant la stratégie marketing de la marque suprême, RTFKT commercialise ses produits en quantité très limitée. Cela crée un certain engouement autour des produits et un sentiment d’exclusivité chez ses acquéreurs.

Des chaussures virtuelles qui s’échangent à 8 500 dollars

Ce NFT de Nike a créé un véritable buzz puisque quelques heures après sa sortie officielle, les paires de baskets virtuelles étaient déjà échangées sur le marché secondaire au prix moyen de 2,9 Ethers sur la plateforme OpenSea, ce qui équivaut à 8 500 dollars.

À l’origine, seuls les membres certifiés de la communauté RTFKT et titulaires d’un NFT pouvaient bénéficier de ces chaussures en 3D. Il est à noter que chaque paire de CryptoKicks est personnalisable grâce à 8 skins que l’on applique virtuellement. Finalement, Nike réalise un coup double en vendant les CryptoKicks et les skins.

En outre, l’intérêt de Nike pour le métavers n’est pas récent puisqu’en 2019, la marque américaine avait acquis un brevet pour ses CryptoKicks, sans pour autant dévoiler le contenu de son projet. Mais face à l’engouement grandissant pour la mode et le luxe dans le monde virtuel, Nike a finalement décidé de se lancer.

 

Des CryptoKicks qu’on peut porter dans le métavers de Nike

En parallèle, Nike a créé son propre métavers baptisé Nikeland dans le Roblox. Il s’agit d’une plateforme libre où l’on peut trouver des mini-jeux gratuits auxquels les joueurs peuvent participer librement.

Les utilisateurs sont représentés par des avatars qu’ils peuvent habiller comme ils le souhaitent. Pour cela, il leur suffit de passer par la boutique Nike pour acheter des habits et des chaussures virtuels, notamment les fameux CryptoKicks.

Le géant américain montre ainsi sa détermination à satisfaire au mieux sa clientèle. En somme, lorsqu’un utilisateur achète un NFT, son avatar conçu par RTFKT est associé à une boîte qu’on appelle Cryptokick.

Pour aller encore plus loin dans le monde du digital, Nike conçoit continuellement des divertissements virtuels amusants et attractifs afin de susciter encore plus l’engouement pour la marque.

Lire aussi: Estée Lauder offre des NFT dans le métaverse.

Partager cet article

Get yourself a gift card for BTC & other crypto

Articles connexes

Religion : Pourquoi le Vatican va se mettre aux NFT ?

Le 2 mai, l'État du Vatican a surpris le...

Logiciel générateur de NFT : Comment ça marche ?

Il faut savoir qu'un logiciel générateur de NFT, basé...

Bataille judiciaire autour de la vente d’un NFT de Tupac

Dernièrement, la pochette du dernier album de Tupac ainsi...

Acheter un terrain dans le métaverse sous forme de NFT.

Pourrait-on acheter de nos jours un terrain dans le...
- Ad -spot_img