NFT du 1er Tweet de l’histoire : Ce qu’il faut savoir.

Qui peut se rappeler du premier Tweet concernant  les NFT, ou bien de la crypto?

Les NFT demeurent les derniers dans le paysage technologique des investissements. Jack Dorsey, l’ancien PDG de Twitter, a voulu être l’un des premiers à surfer sur cette nouvelle tendance. Il a décidé à ce titre de créer un NFT du premier Tweet de l’histoire, dont il se trouve être également l’auteur.

Le NFT s’est vendu sur Valuables à 2,9 millions de dollars américains.


Jack Dorsey a fait le choix de vendre le NFT de son premier Tweet aux enchères sur la plateforme Valuables. Il a fixé l’offre initiale à un peu plus d’un dollar américain. Personne n’imaginait encore à ce stade que sa démarche puisse à ce point devenir lucrative.

C’est pourtant ce qui a fini par arriver!

En effet, un dénommé Sina Estavi  a acheté le NFT du premier Tweet de l’histoire.  Et ce, pour la modique somme de 2,9 millions USD, soit près de 2,76 millions d’euros. Jack Dorsey a ensuite fait don de l’argent pour le financement du projet caritatif Give Directly.

Le plus surprenant dans cette histoire est que Sina Estavi n’a pas vraiment acquis le Tweet comme sa seule propriété.

Ce dernier reste toujours présent sur Twitter et peut être consulté par d’autres utilisateurs de la plateforme. Il convient alors de se demander à quoi correspondent les 2,76 millions d’euros que Sina Estavi a payé pour le NFT du premier Tweet de l’histoire.

- Advertisement -

La réponse est un droit de propriété sur cette première publication de Jack Dorsey sur Twitter. Estavi a plus spécialement obtenu un certificat numérique du tweet qui n’est pas duplicable, car il est signé et vérifié par son auteur. Ce certificat n’est émis qu’une seule fois et obtient sa validation par une signature à sécurisation cryptographique.

Toutes les métadonnées du tweet de Jack Dorsey sont présentes dans ce certificat. Cela inclut la date de sa création, le contenu du texte et une signature numérique de l’adresse du portefeuille de Dorsey. Le NFT du premier Tweet de l’histoire est ainsi comparable à un simple autographe sur une carte de baseball ou d’autres types d’objets à collectionner.

La revente du Tweet NFT n’a pas généré les profits escomptés.

Le fait d’être propriétaire du NFT du premier tweet de l’histoire n’a pas vraiment suffi à Sina Estavi. Il a en effet décidé de revendre ce NFT à près de 25 millions USD ou environ 23,795 millions d’euros. Il entend également suivre l’exemple de Jack Dorsey en faisant don de la moitié du prix de la revente à des œuvres caritatives.

Sina Estavi a ensuite entamé les enchères sur la plateforme Opensea, mais la conclusion était bien différente de ce qu’il imaginait. Ce NFT du premier Tweet de l’histoire ne lui a pas rapporté plus de 50 millions de dollars comme il l’avait anticipé. En effet, les enchères ont pris fin avec une offre maximale de 277 USD, soit l’équivalent de 263 euros.

Découvrez sur le même sujet: Un collectionneur de NFT vend sa signature CryptoGoat pour 10,26 millions de dollars.

Estavi s’est alors rétracté de sa décision et a finalement décidé de garder le NFT pour lui. Il s’est malgré tout exprimé comme étant très optimiste quant à la viabilité de son investissement. Le propriétaire a d’ailleurs expliqué, dans une interview avec Coin Desk, qu’il accepterait toujours une nouvelle offre pour son NFT même si l’enchère a expiré. Il est néanmoins légitime de penser qu’il ne trouvera pas rapidement un acheteur disposé à débourser 50 millions USD pour son NFT.

La déclaration de Sina Estavi a encouragé d’autres enchérisseurs à soumettre leur offre pour l’acquisition du NFT du premier Tweet de l’histoire. Le montant le plus élevé qui a été atteint à ce titre n’était cependant que de 6222 USD, soit environ 6302 euros. Cela paraît bien insignifiant à côté du prix auquel Sina Estavi a initialement acheté ce NFT.

Partager cet article

Get yourself a gift card for BTC & other crypto

Articles connexes

NFT : pourquoi les investisseurs sont-ils de plus en plus intéressés ?

Les NFT, ou jetons non fongibles, sont devenus un...

La fête du citron de Menton prend le virage du numérique

La fête du citron de Menton prend le virage...

La Chine lance une plateforme de NFT nationale encadrée par le gouvernement

La Chine vient de lancer une plateforme nationale de...

Solana : Magic Eden veut récompenser ses utilisateurs avec des NFT

Magic Eden, le plus grand marché Solana NFT en...
- Ad -spot_img