Quels sont les pires NFT de l’année 2023 ?

Avez-vous eut dans votre portefeuille les pires NFT de 2023 ? Les jetons non fongibles, ont connu une ascension spectaculaire ces dernières années en tant que nouvelle forme d’expression artistique et de propriété numérique. Cependant, au milieu de la frénésie qui entoure ce marché, certains projets ont attiré l’attention pour des raisons moins flatteuses. Dans cet article, nous explorerons quelques-uns des choix les plus controversés de l’année 2023.

Les CryptoPunks… Copies, les pires NFT de 2023


Les CryptoPunks, une collection de 10 000 avatars pixelisés originaux sur la blockchain Ethereum, demeurent parmi les premiers. En outre, ils ont une certaine réputation, des œuvres d’art numérique emblématiques. Cependant, en 2023, des artistes ont reçu des critiques pour avoir créé des copies presque identiques de ces œuvres. Notamment en essayant de capitaliser sur la renommée des CryptoPunks originaux sans apporter de véritable valeur artistique ou créative. Une arnaque bien réputée qui a parfois rapporté gros aux auteurs.

Les NFT « Mystère » et leur caractère douteux

Certains créateurs de jetons non fongibles ont opté pour une approche mystérieuse en vendant des œuvres sans révéler leur contenu avant l’achat. Malheureusement, cela a conduit à des situations où des acheteurs ont acheté ces NFT sans qu’ils aient la moindre idée de ce qu’ils contenaient. En outre, ils ont découvert ensuite que le contenu était inapproprié, offensant, voire illégal. Ces incidents ont soulevé des questions sur la nécessité de transparence dans le marché des NFT.

Les NFT dits « Copy Paste »

Certains artistes ont été accusés de créer des œuvres de NFT en utilisant des éléments existants. Notamment, en les assemblant de manière hâtive pour capitaliser sur la popularité des NFT. Et ce, sans investir le temps et l’effort nécessaires pour créer quelque chose de véritablement original. Ces projets « Copy-Paste » ont généré des critiques pour leur manque d’authenticité. En l’occurrence, servant uniquement de valeurs strictement spéculatives reposant sur le travail d’autres artistes.

Les NFT occasionnant des problèmes écologiques

La question de l’impact environnemental des NFT a été au centre des débats en 2023. Certains projets ont été critiqués pour leur utilisation de plateformes énergivores basées sur la preuve de travail, contribuant ainsi aux préoccupations plus larges concernant la durabilité du secteur des cryptomonnaies.

- Advertisement -

Les pires NFT de personnalités controversées

Lorsque des personnalités contestées ou faisant l’objet de controverses ont émis des jetons non fongibles, cela a souvent généré des réactions négatives. Que ce soit en raison de leur comportement passé, de leurs prises de position controversées ou de leurs antécédents problématiques, ces NFT ont été scrutés de près, suscitant des débats sur la responsabilité des plateformes NFT lorsqu’elles soutiennent de telles initiatives.

Parmi ces personnalités controversées, on retrouve l’ancien président des États-Unis Donald Trump, le sulfureux Kanye West devenu Ye, ou encore des personnalités telles que Lindsay Lohan ou Logan Paul. Toutes n’ont d’ailleurs pas prêté leur image à des crypto en en étant conscients. Nombre de Mèmecoins se revendiquent d’une personnalité publique pour le seul principe de la blague. Il en va alors de même des NFT où des fortunes se seront parfois faites sur des célébrités sans qu’elles ne soient au courant, donnant lieu parfois à des procès. De quoi en faire les pires NFT de l’année 2023.

Partager cet article

Get yourself a gift card for BTC & other crypto

Articles connexes

Une nouvelle ère pour Ronaldo avec les NFT dans l’écosystème Web3

Cristiano Ronaldo s'aventure dans l'univers du Web3 avec sa...

Peut-on hypothéquer un NFT ?

Les NFTs (non-fungible tokens) ont pris d'assaut le monde...

Dolce & Gabbana accusé de manipulation de NFT

Dolce & Gabbana, l'emblème de la mode italienne, se...

Le triomphe des Pudgy Penguins dans la sphère des NFT

Les Pudgy Penguins, ces adorables pingouins potelés ont conquis...
- Ad -spot_img